PagesParce que naître laisse des traces pour la vie...

dimanche 11 octobre 2015

Qu'est-ce que la médecine énergétique?

"Iris" de Van Gogh

"À travers les enseignements orientaux, nous savons que le corps physique est le dernier maillon d'une longue chaîne vibratoire: nous sommes un agrégat de sept corps ou de sept champs d'énergie.

Il existe une relation fondamentale entre le corps physique et les corps subtils. Il est désormais clair qu'il est possible d'exercer un impact thérapeutique sur les conditions physiques et émotionnelles en travaillant sur les structures énergétiques qui sont en équilibre dynamique avec le corps physique.

Nos corps d'énergie jouent un rôle majeur dans le maintien de notre santé. Des perturbations énergétiques dans le corps éthérique, le premier corps subtil de la tradition, précèdent la manifestation de "patterns" anormaux dans l’organisation cellulaire. La maladie se manifeste dans le corps physique après que des perturbations de flux énergétique se sont cristallisées dans les patterns structurels subtils des corps ou du champ d'énergie. Et l'une des meilleures manières d'altérer ces dysfonctionnements dans les corps subtils est d'administrer des doses thérapeutiques d'énergie subtile sous forme de médecine vibratoire."

J'apprécie la simplicité et la clarté de cette description, j'ajouterais que dans ma pratique, j'utilise le magnétisme pour intervenir sur les corps subtils, pour ressentir et diluer les blocages émotionnels, pour corriger un malaise, un trouble du comportement ou pour en prévenir l'évolution vers la maladie dans le corps physique.   Dans nos corps subtils et plus précisément le troisième corps, le corps astral,  nous pouvons également accéder à des informations, des fréquences qui vont bien au-delà de la perception humaine habituelle et entrer dans les mémoires karmiques. Accéder ainsi aux mémoires des vies antérieures permet d'élargir notre compréhension de nos traits de personnalité.  On y trouve souvent des réponses à des problèmes affectifs ou psychosomatiques inexpliqués, à des attachements, des attirances, des dégoûts, des angoisses, des phobies, etc. Ces perturbations se révèlent alors comme des résidus karmiques d'une existence passée qu'il est possible de neutraliser pour en effacer l'incidence dans la notre vie actuelle.

Une piste thérapeutique qui ouvre sur des guérison profondes; une médecine en puissance dont la pratique m'émerveille chaque jour un peu plus.


Source: Tirée de la préface du livre "La médecine de l'âme du Dr. Edward Bach" de Léom Rénard. Préface écrite par Patrick Drouot.